Charles de Saint-Évremond (2)

Les meilleures citations de Charles de Saint-Évremond :

Une jouissance imparfaite laisse du regret, et quand elle est trop poussée elle apporte le dégoût.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Il y a des insinuations honnêtes, dont le moins artificieux se peut servir ; Il y a des complaisances aussi éloignées de l'adulation que de la rudesse.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

On trouve d'illustres scélérats, mais il ne fut jamais d'illustre avare.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

On voit rarement dans les hommes que tout soit vertu, tout soit vice.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

La charité nous fait assister et secourir, quand la justice nous défend de faire injure.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Si l'amour-propre a ses ingrats présomptueux, la défiance de mérite a d'imbéciles reconnaissants qui reçoivent pour une faveur particulière la pure justice qu'on leur rend.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Il y a des âmes basses qui se tiennent obligées de tout, comme il y a des humeurs vaines qui ne se tiennent obligées de rien.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

L'âme ingrate est portée d'elle-même, sans aucun motif, à ne pas répondre aux grâces qu'elle reçoit.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Le plus grand secret pour réussir dans la conversation, est d'admirer peu, d'écouter beaucoup, de se défier toujours de sa raison, et quelquefois de celle de nos amis ; de ne se piquer jamais d'avoir de l'esprit, de faire paraître tant qu'on peut celui des autres, d'écouter ce qu'on dit, et de répondre à propos.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Il en est de la vie comme de nos autres biens ; tout se dissipe quand on croit en avoir un grand fond ; c'est par-là qu'on voit faire aux jeunes gens une profusion de leur être, quand ils croient avoir longtemps à le posséder.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Il n'y a point de temps où l'on doive étudier son humeur avec plus de soin que dans la vieillesse, car il n'y en a point où elle soit si difficilement reconnue.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Les hommes ont établi la société par un esprit d'intérêt particulier, cherchant à se faire une vie plus douce et plus sûre en compagnie.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Ne scandalisons point les gens sages, et ne nous soucions pas de celles qui ne le sont pas.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Le bon sens n'est admiré quasi de personne, pour n'être connu que par des réflexions que peu de gens savent faire.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

L'honnête homme est discret, il remarque les défauts d'autrui, mais il n'en parle jamais.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Il est certain que la plupart des femmes doivent plus à nos adulations qu'à leur mérite, en toutes les louanges qui leur sont données.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Il faut être sot pour ne pas faire deux vers ; il faut être fol pour en faire quatre.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

On traite mieux un ennemi qu'on hait ouvertement, qu'un ami à qui l'on se cache, avec qui l'on dissimule.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Ayons toute la bonne conduite qu'on peut avoir, si l'événement n'est pas heureux, la mauvaise fortune tient lieu de faute.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Il n'y a point de nation qui fasse voir plus de courage dans les hommes, et plus de beauté dans les femmes, plus d'esprit dans l'un et l'autre sexe.
Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Autre rubrique à découvrir :