Benjamin Franklin (3)

Les citations de Benjamin Franklin :

Il faut voir ses affaires avec ses propres yeux, et ne pas trop s'en rapporter aux autres.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Indépendamment de l'amour du travail, il faut encore avoir de la constance.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

La fileuse vigilante ne manque jamais de chemise.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Le plaisir court après ceux qui le fuient.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Le loisir sans nécessité produit des peines fâcheuses.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

La paresse engendre les soucis.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Ne perdez pas une heure, puisque vous n'êtes pas sûrs d'une minute.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

De petits coups répétés abattent de grands chênes.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Avec du travail et de la patience, une souris coupe un câble.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

L'eau qui tombe constamment goutte à goutte finit par creuser la pierre.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Un chat en mitaines ne prend point de souris.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Ne remettez jamais à demain ce que vous pouvez faire aujourd'hui.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Labourez pendant que le paresseux dort, vous aurez du blé à vendre et à garder.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Dieu ne refuse rien au travail.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

L'activité est la mère de la prospérité.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

La faim regarde à la porte de l'homme laborieux, mais elle n'ose pas y entrer.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Un métier vaut un fonds de terre.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Il n'y a pas de profit sans peine.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Le travail n'a pas besoin de souhaits.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Se coucher de bonne heure et se lever matin, procure santé, fortune et sagesse.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Poussez vos affaires, et que ce ne soit pas elles qui vous poussent.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

La paresse va si lentement que la pauvreté l'atteint bientôt.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

La paresse rend tout difficile ; le travail rend tout aisé.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Mon avis vaut mieux que le nôtre.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Ce que nous appelons assez de temps se trouve toujours trop court.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)