Benjamin Franklin (2)

Les citations de Benjamin Franklin :

Un manant sur ses pieds est plus grand qu'un gentilhomme à genoux.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Les fous deviennent rarement plus sages par leur propre malheur.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

C'est une folie d'employer son argent à acheter un repentir.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Réfléchis toujours avant de profiter d'un bon marché.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Les fous donnent les festins, et les sages les mangent.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

La délicatesse du goût conduit à la mendicité.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Il ne faut qu'une légère voie d'eau pour submerger un grand navire.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Un peu répété plusieurs fois fait beaucoup.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Qui ne sait pas épargner à mesure qu'il gagne meurt sans avoir un sou.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Si vous voulez avoir un serviteur fidèle, servez-vous vous-même.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

La puissance est pour la bravoure, et le ciel pour la vertu.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Le savoir est pour l'homme studieux, et les richesses pour l'homme vigilant.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Les soins qu'on prend pour soi-même sont toujours profitables.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Dans les affaires de ce monde, ce n'est pas par la foi qu'on se sauve, c'est en n'en ayant pas.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Ne point surveiller les ouvriers, c'est livrer sa bourse à leur discrétion.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

L'œil d'un maître fait plus d'ouvrage que ses deux mains.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Pour que le laboureur prospère, il faut qu'il conduise lui-même sa charrue.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Gardez votre boutique, et votre boutique vous gardera.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Trois déménagemens font le même tort qu'un incendie.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Il faut voir ses affaires avec ses propres yeux, et ne pas trop s'en rapporter aux autres.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Indépendamment de l'amour du travail, il faut encore avoir de la constance.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

La fileuse vigilante ne manque jamais de chemise.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Le plaisir court après ceux qui le fuient.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

Le loisir sans nécessité produit des peines fâcheuses.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)

La paresse engendre les soucis.
Benjamin Franklin ; Almanach du pauvre Richard (1733)