Baltasar Gracian (7)

Les citations de Baltasar Gracian :

La maturité est une autorité mesurée.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

À vingt ans, la volonté règne ; à trente, l'esprit ; à quarante, le jugement.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Trouver le faible de chacun, c'est l'art de manier les volontés.
Baltasar Gracian ; Oraculo manual (1647)

D'une folie, n'en pas faire deux.
Baltasar Gracian ; Oraculo manual (1647)

La sympathie est l'A.B.C. de l'Amour.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

L'imprudence est la source de toutes les disgrâces.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Le bon goût assaisonne toute une vie.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

La vertu est la chaîne de toutes les perfections, et le centre de toute la félicité.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

La vertu rend l'homme aimable durant sa vie, et mémorable après sa mort.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

L'unique règle de plaire est de trouver un appétit que l'on a laissé affamé.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Il est plus dificile de conserver ses amis que de s'en faire.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Le désir est la mesure de l'estime.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Les grandes qualités font les grands hommes.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Pique-toi plutôt d'être un héros que de le paraître.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Contente-toi de faire, et laisse aux autres le plaisir de dire.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

D'amis, qui se brouillent, se font les pires ennemis.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

L'extérieur de l'homme est la façade de l'âme.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

La gravité matérielle rend l'or précieux, et la gravité morale la personne.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Mieux vaut recevoir des louanges que d'en donner.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Qui ne trompe jamais est toujours confiant.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

L'intégrité se reconnaît aux paroles, mais encore plus aux effets.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Il faut un grand jugement pour mesurer celui d'autrui.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

La mauvaise intention est le poison de la vie humaine.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

La science est stérile, si la valeur ne l'accompagne.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

L'homme qui ne sait rien, c'est le monde en ténèbres.
Baltasar Gracian ; L'homme de cour (1646)

Autre rubrique à découvrir :