Anne Barratin (7)

Les citations de Anne Barratin :

L'esprit n'a que des flambées, l'intelligence a des rayons.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Aux grands esprits les grandes sottises : revanche !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Les querelles d'amour : des copeaux pour faire repartir le feu.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'hypocrite descend du traître.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On peut savoir et être sot, comme avoir une belle voix et mal chanter.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On est toujours de son pays, pas toujours de sa famille.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Un bonheur peut être vulgaire sans perdre de son charme.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On n'a pas besoin d'être rigidement vrai, l'être honnêtement suffit.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Après l'usage, ne prenons pas le dégoût pour une vertu.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Ne prépare ni la joie ni la peine : elles savent arriver seules.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Rien ne nous rend aussi dociles que la vue d'un entêté.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Le plaisir est fils de l'amour, mais c'est un fils ingrat qui fait mourir son père.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La tristesse qui agit est une tristesse relativement bien portante.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On peut être une âme d'église sans être une âme de Dieu.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Les exceptions sont les vacances de la règle.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Méfiez-vous : le péché entre dans l'amour avec une grâce infinie.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Pour savoir délicatement donner, il ne faut pas aimer à recevoir.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Être digne du bonheur donne la patience de l'atteindre.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'opinion qu'on a de soi est celle qui change le moins.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'amoureux qui s'enfuit bénit son successeur.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Où l'amour a vécu à l'état de rêve, peut vivre la véritable amitié.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Ou travailler ou souffrir, le plaisir ne contente que l'âme ordinaire.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Toute femme pardonne l'indiscrétion qui la flatte.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Être mère est une ivresse ; être père est une dignité.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Une fois la fureur apaisée, la haine augmente.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Autre rubrique à découvrir :