Anne Barratin (6)

Les citations de Anne Barratin :

Ne prends rien à pleines mains, au nom de la modestie.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'amour ne jure que pour mentir.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Les larmes ! Dieu les aime sans doute dans certains yeux, car il les en remplit toujours !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Jeunes ailes, osez ! vous êtes dans l'âge !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Charité à part, que c'est petit monde de laisser dire du mal de ses amis devant soi !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Rétracte-toi vite après une erreur : c'est de la simple honnêteté.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Qu'il est difficile de faire de son cœur malade un pauvre honteux !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La vanité est de petite taille, mais elle a des talons qui font du bruit.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La bêtise s'en tirerait souvent mieux sans les excuses dont elle se sert.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'amour a besoin de croire, la volupté s'en passe.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'ordre, c'est la lumière qu'on met dans toutes les choses.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'hypocrisie s'habille des vêtements d'autrui.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La joie s'use moins qu'elle ne se brise.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Sottise humaine trouve toujours logement.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Aux grands esprits les grandes sottises : revanche !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'esprit ne guérit pas le cœur, mais il fait comme la bonne d'enfant, il l'amuse.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

L'hypocrite descend du traître.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On peut savoir et être sot, comme avoir une belle voix et mal chanter.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On est toujours de son pays, pas toujours de sa famille.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Un bonheur peut être vulgaire sans perdre de son charme.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On n'a pas besoin d'être rigidement vrai, l'être honnêtement suffit.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Après l'usage, ne prenons pas le dégoût pour une vertu.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Ne prépare ni la joie ni la peine : elles savent arriver seules.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Rien ne nous rend aussi dociles que la vue d'un entêté.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Le plaisir est fils de l'amour, mais c'est un fils ingrat qui fait mourir son père.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)