Anne Barratin (5)

Les citations de Anne Barratin :

On gâche peu d'imagination à excuser le prochain.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

La parure enlaidit souvent, comme l'excuse aggrave.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Les hommes ont fait de l'amour un enfant pour l'excuser à leur aise.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Comme l'admiration nous conserve jeunes !
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Il est difficile d'être sobre en admiration.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

L'humilité est la beauté de l'âme.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

L'humilité est riche de tout ce qu'elle dédaigne.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Plus vous êtes modeste, moins on vous déteste.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On est rarement plus modeste après une défaite.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Avoir modestement raison, c'est le grand succès.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La richesse promet plus de moyens d'être heureux qu'elle ne donne de bonheurs.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La pudeur a peur de tout ce qu'elle devine.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Soyez délicat, vous saurez être discret.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

On n'a généralement pas l'esprit de son bonheur.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

N'éteins pas la lampe du passé pour lire son histoire.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

On n'est pas longtemps vertueux sans vigilance.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Pèse avant de dire oui ; prie avant de dire non.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Achète ta santé, ton bonheur : ils t'en seront bien plus chers.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Il est des gens étonnés qu'on n'accepte pas les honneurs de leur jalousie comme un honneur.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Un jaloux a des yeux et des oreilles, et tant que dure sa jalousie, ses serviteurs restent jeunes !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

On se console facilement de ne plus être jaloux, moins facilement de ne plus faire de jaloux.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Même la mort fait des jaloux !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Qu'ils sont agréables, les amis heureux ! Ils n'ont pas le temps d'être jaloux !
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Une coquette n'a pas le droit d'être jalouse, mais elle en use.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)

Les âmes jalouses sont les plus trompées.
Anne Barratin ; De vous à moi (1892)